Le beurre est-il à bannir de notre alimentation ?

Le beurre, omniprésent dans notre cuisine !

Riche en calorie, en acides gras saturés, source de cholestérol, de vitamine A et maintient la peau, le beurre est l’une des matières grasses que nous utilisons le plus souvent dans notre alimentation. Doux, salé, aromatisé, il se retrouve d’une manière ou d’une autre dans notre alimentation. La réponse à cette question peut être sur ce site : laveritesurlebeurre.fr

Bannir le beurre de notre alimentation ?

Composé à 80 % de matière grasse, il peut être saturé ou non. Sa consommation agit positivement sur la santé grâce aux lipides qu’il contient. Les effets du beurre ne sont toujours pas constants en dépit du fait qu’on lui connaît un excès de cholestérol. Selon les études, les résultats sont différents en fonction du gras avec lequel il est comparé. Certaines études ont démontré par exemple que la consommation du beurre serait bénéfique pour la santé cardiovasculaire que la consommation de margarine hydrogénée.

Le gras saturé qui représente 60 à 65 % des matières grasses du beurre, influencerait le cholestérol total et le cholestérol LDL (mauvais cholestérol) à la hausse. Grâce aux acides lipides, la consommation pourrait augmenter légèrement le cholestérol HDL (bon cholestérol) ou ne pas du tout avoir d’effet sur lui.

Représentant 35 à 40 % des matières grasses du beurre, les gras insaturés sont ceux qui auraient le plus grand potentiel d’hypocholestérolémiant. Selon les études épidémiologiques, certains gras insaturés réduiraient le risque de mortalité par maladie cardiovasculaire et de morbidité. En revanche, on les retrouve en quantités minimes dans les beurres (moins de 4 % de gras au total)

Obtenu par barattage de la crème, le beurre est une matière grasse qui se trouve sous formes de solide à température froide et lorsque la température est chaude, elle fond. D’une couleur de jaune pâle, elle est d’origine européenne. Contenant beaucoup de calories, il est souvent conseillé de le consommer avec modération.

Malgré son importance, toutes les personnes ne sont pas habilitées à le consommer. Les personnes qui présentent des taux de lipides sanguins élevés pourraient être sensibles aux effets du cholestérol alimentaire. Ils ont donc intérêt à limiter leur consommation des aliments qui contiennent de cholestérol à l’image du beurre. Par exemple, avant d’en consommer, ceux qui souffrent d’hypercholestérolémie, doivent consulter une diététicienne nutritionniste pour des conseils individuels.

Déjà ancré dans nos habitudes culinaires, il serait pratiquement impossible d’éliminer le beurre de notre alimentation. Toutefois, chacun devra faire attention pour éviter le risque de tomber dans son excès. Il faudra aussi connaître son organisme avant de se lancer dans sa consommation, car s’il fait du bien, pour certains, pour d’autres, c’est un vrai danger.