Categories
Nutrition

Miel et enfants quelques règles à respecter

Le miel est un produit naturel aux nombreuses vertus. Les raisons de consommer ce produit de la roche ne peuvent être toutes évoquées. Les nutritionnistes conseillent donc sa consommation pour profiter de ses valeurs nutritionnelles et calorifiques, ainsi que de ses propriétés antibactériennes et antiseptiques. Si le miel semble être l’aliment par excellence à consommer, il faut cependant éviter de le donner à son bébé. Nous vous invitons à lire cet article pour comprendre pourquoi le miel n’est pas conseillé pour votre petit bébé.

Pourquoi éviter le miel pour votre enfant ?

Alors, il est légitime que vous vous posiez cette question, au vu des nombreuses vertus qu’on connaît au miel. Le fait est que le miel n’est pas forcément dangereux pour votre bébé. Seulement, il peut arriver qu’il le soit. Dans certains échantillons de miel, il est possible de retrouver des spores du clostridium botulinum. Cette toxine, lorsqu’elle est ingérée par votre bébé, peut provoquer lui provoquer le botulisme infantile, une maladie qui peut entraîner la mort. Les bactéries se fixent sur son intestin, colonisent le milieu et libèrent les toxines.
Pour vérifier qu’un échantillon de miel contient ou non, cette toxine, un test est nécessaire. Vu que très peu d’échantillons sont testés, l’OMS recommande d’éviter de donner cet aliment à votre bébé, surtout s’il a moins d’un an. À la place, faites du lait maternel l’aliment essentiel de votre petit bébé, et son alimentation exclusifs pendant ses six premiers mois.

Comment soigner le botulisme infantile ?

Si vous commettez l’imprudence de donner du miel à votre petit ange, vous allez tout de suite remarquer qu’il développe certains symptômes. Vous pourrez constater par exemple qu’il présente une diminution des réflexes de bâillonnement et de succion. Plus loin, ses paupières peuvent devenir tombantes. Pire, votre nourrisson peut présenter des difficultés à respirer. Pour en savoir plus sur les autres symptômes du botulisme infantile, vous pourrez vous rendre sur https://babyglam.fr/miel-bebe-a-partir-de-quel-age/ . Dès que vous faites face à ces signaux, rendez-vous immédiatement à l’hôpital.
Voir un pédiatre est nécessaire, puisque cette maladie est très grave lorsqu’elle se complique. Il n’est donc pas question de songer à un remède fait maison. La bactérie du clostridium botulinum peut également provenir d’autres sources que le miel. Il est possible que votre enfant le contracte en manipulant des aliments (viande mal entretenue, conserves) provenant du sol. Prenez donc la peine de laver régulièrement les mains, afin qu’il ne passe pas les bactéries de la toxine à la bouche.

Une consommation possible dès que votre bébé à un an

Pour faire profiter les vertus du miel à votre enfant sans mettre sa vie en danger, la mère peut en consommer. Même si l’échantillon que vous consommez contient des toxines, votre enfant est protégé, puisqu’elles ne passent pas dans le lait maternel. Aussi, dès que votre enfant passe le cap d’un an, il peut consommer directement le miel sans crainte pour sa santé. En fait, la bactérie est inoffensive dès qu’il atteint cet âge-là, comme ça l’est avec les adultes. Vous n’avez donc pas à vous en faire à partir de ce moment.